L'allemande

L'allemande est une pièce de musique et une danse qui tient une place importante dans le répertoire musical et chorégraphique, principalement au XVIIIe siècle.

En musique, l'allemande est un morceau de coupe binaire avec reprises, de tempo modéré et de rythme binaire à deux ou quatre temps (usuellement 4/4, parfois 2/2 ou 2/4), précédé d'une levée d'une à trois croches.

Dans la suite de danses baroque, l'allemande occupe en général la première place avant la courante ; elle peut, éventuellement, être précédée d'un morceau de forme libre : prélude, ouverture, toccata, etc.

L'allemande est souvent la pièce la plus construite, celle dont le contrepoint est le plus développé : de ce fait, quand au XVIIIe siècle la structure de la suite baroque se dilue dans la généralisation des pièces imitatives ou de caractère, ou qu'elle fait place à la sonate, c'est souvent le seul élément à subsister sous son nom, comme pour affirmer la solidité des compétences du compositeur.

 

Termes liés

Commentaires