Le bécarre

En musique, le bécarre est un symbole graphique (bécarre), appartenant à la famille des altérations, dont la fonction est d'indiquer sur la partition qu'il convient de restituer sa hauteur naturelle à une note précédemment altérée (diésée ou bémolisée). Sa forme particulière permet de le qualifier de « chaise penchée sans pieds derrière ».

Bécarre est un mot qui vient de l'italien « bequadro » indiquant la note de musique si naturel qui, au Moyen Âge, s'écrivait avec un « b à panse carrée » (b quadratum) par opposition au « b à panse arrondie » (b rotundum ou molle) qui indiquait lui le si bémol.

Contrairement au dièse ou au bémol, le bécarre n'est jamais une altération constitutive — sauf cas particulier d'un changement d'armure. Elle n'altère donc une note qu'à la hauteur de celle-ci.

Placé devant une note de musique, le bécarre accidentel rend à nouveau celle-ci « naturelle » pour toute la durée de la mesure. Le bécarre annule donc toutes les altérations précédentes, qu'elles soient simples ou doubles, constitutives ou accidentelles.

Termes liés

Commentaires